fbpx

Management Information Design : Appliquer les normes internationales de communication commerciale (IBCS) et bénéficier d'une compréhension plus rapide et meilleure !

Qu'est-ce que le Management Information Design et le reporting conforme à l'IBCS® ? Comment peut-on réaliser un reporting conforme à l'IBCS® avec les modules complémentaires SAP BI ? Quels sont les avantages concrets du reporting conforme à l'IBCS® avec les add-ons SAP BI ? Nous répondons ici à ces questions et à d'autres.

Grâce à IBCS, vous portez le reporting interne et externe à un niveau supérieur

Standardisation du reporting

Standardiser vos rapports et présentations en intégrant l'IBCS®.

Contrôle des KPI

Mise en œuvre d'une gestion continue et multi-technologique de vos principaux indicateurs de performance critiques.

Arbre de création de valeur

Soutien en vue de la représentation de vos modèles d'entreprise et de vos chaînes de création de valeur.

Tableaux de bord personnalisés et conformes à l'IBCS

Développement, construction et implémentation de tableaux de bord dynamiques et personnalisés.

Séminaire Management Information Design

Les solutions de conception d'informations de gestion :

Corporate Treasury
(SAC Cash Panel)

Réduction à l'essentiel Saisie rapide et reconnaissance des modèles pour le lecteur

Haute densité d'informations (y compris possibilités de comparaison)

Standardisation conséquente grâce à un langage visuel uniforme

Des structures cohérentes et des messages clairs

Panel FINMA

La FINMA est l' Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers en Suisse : en abrégé FINMA.

Le reporting de la FINMA propose un modèle de reporting standard basé sur IBCS. 

Focalisation particulière sur le secteur : assurance

Qualité optimale des rapports grâce au Management Information Design

Solutions pour les entreprises : SAC Cash Panel

Le reporting est la base d'une action entrepreneuriale réussie : d'une part, il sert de base au management pour planifier, piloter et décider de manière efficace et ciblée. D'autre part, les investisseurs externes et les bailleurs de fonds examinent le développement de l'entreprise à l'aide de chiffres clés afin de pouvoir prendre des décisions d'investissement précises. Parallèlement, il existe également une obligation de reporting vis-à-vis des institutions publiques (par exemple, les autorités fiscales ou de surveillance des marchés financiers).

Dans la pratique, c'est pourtant souvent le contraire qui s'est produit jusqu'à présent : on renonce souvent à une notation uniforme pour les rapports et les analyses. Cela se traduit par exemple par des tableaux confus, des représentations déformées, des diagrammes inappropriés, des présentations graphiques déroutantes, des rapports trop volumineux ou encore l'utilisation arbitraire de couleurs. Dans de tels cas, tous les destinataires des rapports mentionnés au début courent le risque de prendre des décisions non optimales ou moins bonnes sur la base d'informations manquantes, incomplètes et/ou trompeuses.

La qualité du reporting est à chaque fois d'une importance élémentaire : les rapports doivent présenter une pertinence aussi élevée que possible afin de pouvoir être saisis ou interprétés par les destinataires le plus rapidement, le plus précisément et sans équivoque possible. La condition de base pour cela est une représentation adéquate des contenus - idéalement au moyen de concepts de notation standardisés pour la visualisation.

 
DANGERS
Que se passe-t-il si la norme IBCS n'est PAS utilisée ?

"Dans la pratique, les Management Information Designs - tels que l'IBCS - ne sont souvent pas utilisés : les rapports et les analyses renoncent souvent à une notation uniforme. Cela se traduit par exemple par des tableaux confus, des représentations déformées, des diagrammes inappropriés, des présentations graphiques déroutantes, des rapports trop volumineux ou encore l'utilisation arbitraire de couleurs. Dans de tels cas, tous les destinataires des rapports mentionnés au début courent le risque de prendre des décisions non optimales ou moins bonnes sur la base d'informations manquantes, incomplètes et/ou trompeuses.

En effet, seules des informations aussi bien préparées et visualisées que possible dans le cadre du reporting (interne et externe) peuvent être utilisées de manière aussi efficace et avantageuse que possible. Il s'agit donc de garantir de manière globale et durable la compréhension et l'interprétation identiques des contenus : des données représentées de manière claire, rapide et précise deviennent de plus en plus un facteur déterminant pour le succès ou littéralement décisif".

    Philipp May Consultant senior SAP Analytics
    Philipp May
    Responsable de l'atelier des rapports

      Quelles technologies utilisons-nous pour le reporting ?

      SAP Analytics Cloud (SAC)

      SAP Crystal Reports

      SAP BOBI Suite, y compris Lumira et Analysis for Office

      Liste de contrôle s-peers AG

      FAQ sur la gestion de la conception des informations

      Un design de l'information approprié garantit que les informations pertinentes pour la prise de décision sont mises à la disposition des destinataires des rapports respectifs de manière précise, transparente, comparable et adaptée aux destinataires. Cela repose sur des normes définies pour la préparation visuelle des informations - sous la forme de concepts de notation uniformes.
      Dans d'autres domaines, de telles nomenclatures sont déjà utilisées avec succès depuis très longtemps. Le domaine de la musique en est un exemple particulièrement marquant : grâce à la notation musicale internationale, les musiciens de langues maternelles différentes peuvent communiquer et coopérer sans problème sur scène. Les cartes géographiques, les plans de construction ou les schémas électriques sont également lisibles de manière uniforme et sans équivoque dans le monde entier.
      Ce qui confirme à nouveau clairement : La reconnaissance visuelle joue un rôle central dans la saisie, l'analyse, la compréhension et l'interprétation efficaces de quantités d'informations complexes (c'est-à-dire de données) - à condition que certaines lois soient respectées. Dans la gestion d'entreprise, les principes du design d'information sont utilisés à cet effet. Leur application pratique offre aux entreprises la possibilité de faire passer leurs rapports internes et externes à un niveau supérieur.

      Les IBCS® (International Business Communication Standards®), basés sur l'ensemble de règles de référence SUCCESS du professeur Rolf Hichert, visent à une transparence maximale dans les rapports, la communication commerciale et la conception de présentations. Ces normes de notation constituent la base d'un design d'information optimal et orienté vers la pratique selon les principes suivants :

      S AY Faire passer un message

      U Appliquer la notation sémantique NIFY

      C ONDENSE Augmenter la densité des informations

      C HECK Assurer l'intégrité visuelle

      E XPRESS Choisir une visualisation appropriée

      S IMPLIFY Éviter le superflu

      S TRUCTURE Structurer le contenu

      Source : https://www.ibcs.com/de/standards

      • Les messages du rapport sont directement visibles
      • les contenus sont structurés de manière homogène, sans chevauchement et exhaustive
      • La décoration est éliminée au profit d'informations claires
      • Les valeurs et les mesures sont définies
      • Le contenu est condensé
      • Les erreurs de rapport sont éliminées dans le cadre du projet

      Les tableaux de bord présentent toutes les informations importantes et pertinentes pour le succès sous forme de graphiques ou de tableaux sur un seul écran - de manière condensée, hautement agrégée, claire et transparente. De cette manière, tous les indicateurs importants peuvent être saisis et contrôlés d'un seul coup d'œil. Des options d'exploration et de filtrage des données sont souvent disponibles afin de permettre un travail aussi efficace et ciblé que possible.

      Une conception optimale de l'information est également décisive pour les tableaux de bord, car la saisie des informations s'oriente vers les principes de la perception visuelle humaine. La conception doit donc être aussi compréhensible et claire que possible - idéalement en s'appuyant sur le quasi-standard IBCS® et en s'accompagnant d'une utilisation simple et intuitive par les utilisateurs.

      Contrairement aux solutions de reporting traditionnelles, les informations des tableaux de bord ne sont pas présentées de manière optimisée pour l'impression, mais de manière ciblée pour la saisie à l'écran. La disposition des détails d'informations cohérents tient donc sur une ou quelques pages d'écran. Ainsi, seules les informations vraiment pertinentes sont comprimées dans un format rapide et facile à comprendre.

      SAVOIR

      Ce qu'il faut savoir

      Webinaire avec William Kotterla

      Tableau de bord de la gestion des liquidités du groupe

      Dans ce webinaire, nous présentons le s-peers SAC Cash Panel. Cette solution permet - sous la forme d'une plateforme de reporting unifiée...

      Systèmes de navigation selon l'IBCS

      Systèmes de navigation selon l'IBCS

      Les normes IBCS® s'avèrent utiles pour uniformiser le reporting au sein d'une entreprise et ainsi faciliter l'évaluation...

      Mesure de la performance Qu'est-ce qui fait la représentation des KPI ?

      Mesure de la performance : en quoi la représentation des indicateurs clés de performance est-elle importante ?

      Définir des objectifs d'entreprise (par exemple, augmenter le chiffre d'affaires de 5...

      Plus d'informations

      Autres solutions d'analyse

      Consentement au cookie GDPR avec bannière Real Cookie